5418
PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Qu’est ce qu’un implant dentaire en titane ou en zircone

implant dentaire zircone

Un implant dentaire ou ancrage dentaire est un dispositif médical — sorte de vis en titane ou zircone  — inséré dans le maxillaire ou la mandibule et destiné à créer un ancrage capable de recevoir une prothèse dentaire amovible ou fixée.

 

Implants: Comment ont t-ils été découverts et en quoi sont ils-faits?

Le professeur Per Ingvar Brånemark (Suède) durant les années 1950, découvre par hasard l’exceptionnelle affinité du titane pour l’os vivant.

Le concept de biocompatibilité du titane est né.

Le professeur Brånemark développe pour les personnes édentées une vis représentant une sorte de racine artificielle destinée à soutenir une prothèse dentaire. Les premiers patients porteurs de prothèse amovible totale de la mandibule sont équipés de prothèse fixée sur des implants. Au milieu des années 1980, le Pr Brånemark révèle à la communauté dentaire internationale le fruit de ses travaux et expérimentations, réalisés sur l’animal puis sur l’homme, avec des résultats qui vont révolutionner les thérapeutiques dentaires modernes.

Le concept d’ostéo-intégration est définit comme une liaison directe entre l’os et le titane, résistante aux forces de la mastication et fiable dans le temps.

Jusqu’alors, on parlait de «fibrointégration»: L’absence de biocompatibilité des matériaux employés (acier, tantale…) conduisait les implants dentaire à une encapsulation fibreuse les isolant de l’os.

La notion de rejet prédominait alors et les taux d’échec allaient croissant avec le temps. Désormais, avec le titane, disparaît cette notion de rejet. Aujourd’hui, la quasi-totalité des implants disponibles sont en titane. Certains sont en Zircone et offrent un recul attestant de leur fiabilité.

En 1981, en Suède, la start up Bofors Nobelpharma, issue d’un partenariat avec le professeur Brånemark développe donc le concept d’implants en titane ostéointégrés. Depuis, la société, devenue Nobel Biocare est restée une des plus grosses sociétés de commercialisation d’implants dentaires et des accastillages et de connexion de prothèses sur implants.

La fiabilité des traitements implantaires actuels n’est plus à démontrer. La littérature scientifique rapporte des taux de succès de plus de 95 % après 15 ans.

La grande majorité des implants dentaires adopte la forme d’une vis cylindro-conique dont l’état de surface est rendu rugueux après attaque acide et sablage. La connexion de la suprastructure prothétique est réalisée via un hexagone externe ou interne ou encore un cône morse ou un tube dans un tube (tube in tube).

Implantologie à insertion axiale: Ces implants sont insérés dans leur axe longitudinal, après forage d’un logement adapté en longueur et diamètre.

L’implantologie à insertion latérale est caractérisée par l’implantologie basale, spécifique des maxillaires atrophiés. Dans ce cas l’implant a une forme de T et est inséré latéralement au maxillaire. Cet implant en titane est appelé Diskimplant.

Cette technique latérale est controversée, et réservé à un petit nombre de praticiens à été rendu obsolète par le développement des greffes osseuse pré-implantaire et en particulier des soulèvement de sinus ou sinus lift ou comblement de sinus.

Les greffes osseuses pré-implantaire permettent de reconstruire l’os basale des maxillaire afin de pouvoir mettre des implant vis à insertion axial.

 

Implant: Plus de confort et d’esthétique

Les implants dentaires doivent être indolores, sinon le dentiste doit être rapidement consulté. Ces implants dentaires occupent une place comparable à la dentition naturelle et présentent la même apparence.

 

Implant: Plus de fonctionnalité

L’implantologie dentaire apporter une solution au problème des difficultés masticatoires consécutives à la perte des dents. Elles entraînent une détérioration de la digestion, qui se traduit par une diminution de l’absorption de vitamines, de minéraux, de fibres alimentaires et de protéines, et par une augmentation de gras et de cholestérol.

 

Les implants dentaires sont faits avec des biomatériaux

Le zircone et le titane sont deux biomatériaux qui présentent pratiquement les mêmes caractéristiques: une grande résistance et une parfaite biocompatibilité avec le système osseux.

 

Les implants en titane

Qu’il s’agisse de titane, dit « médicalement pur à 99 % » ou d’alliages de titane, offrant une résistance mécanique plus élevée, les phénomènes allergiques sont rares mais restent un aléa à prendre en compte.

 

Les implants en zircone

La zircone est souvent préféré pour des raisons esthétiques. De couleur blanche, elle se marie en effet bien avec la gencive et empêche l’apparition de résidus gris, notée parfois avec le titane. La céramique a l’avantage d’avoir une élasticité (module de Young) très proche de celle de l’os.

 

Implant: Le capital osseux est préservé

Si une ou plusieurs dents viennent à manquer, l’os n’est plus régénéré et se résorbe progressivement, même si le patient possède une prothèse amovible partielle.

La pose d’implants dentaires permet le maintien du niveau osseux car les forces de mastication stimulent l’os de la mâchoire à travers les implants.

La sensation d’appartenance: L’implant transmet les forces de mastication à l’os comme une racine naturelle. Cette sensation d’appartenance est encore mieux ressentie chez les patients équipés auparavant de prothèse amovible et désormais de prothèses fixes sur implants.

 

Les implants et la sécurité

Un implant dentaire a un taux de succès de 90 % sur une période allant jusqu’à 16 ans  selon diverses études. En cas d’échec, la pose d’un autre implant se fera quelques mois plus tard avec le même taux de succès.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone