3725
PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Les moyens de nos traitements en esthétique dentaire

Les solutions pour parvenir à l’esthétique dentaire : La pose d’implants dentaires, les greffes osseuses pré-implantaires, le comblement de sinus et les prothèses cosmétiques.

banner-42-lw

Le docteur Jérôme Weinman à Genève et à Paris 16 maitrise les techniques de dentisterie esthétique, la pose complexe d’implants dentaires, les reconstructions chirurgicales des bases osseuses comme par exemple les greffes pré-implantaires ou les comblements de sinus, sans peur et sans douleur grâce aux sédations.

Une exploration clinique et radiologique et un diagnostic initial est l’indispensable préalable à tout traitement médical et l’établissement d’un plan de traitement.

Refaire ses dents et son sourire à Genève champel ou à Paris 16:

Suite aux premières rencontres avec le docteur Jérôme Weinman qui ont pour objet l’étude du cas clinique par l’exploration clinique et radiologique, un diagnostic initial et différentes variantes de plans de traitement seront proposées.

Le patient devra donner son consentement éclairé pour la mise en oeuvre de celui qu’il aura choisit. Pour se faire, il devra aussi s’exprimer sur ses désirs (ou non désirs) ainsi que sur ses impératifs de vie comme ses disponibilités, son éloignement géographique , ses craintes (voir ses peurs ou phobies) et également sur le budget qu’il peut consacrer à ses soins. Toutes ces variables personnelles devront être intégrer dans l’équation thérapeutique en plus des paramètres médicaux et scientifiques afin de pouvoir définir et choisir un plan de traitement idéal personnalisé.

 

Dans sa réflexion, le patient devra aborder trois grands thèmes :

 

1 – Les moyens de la médecine dentaire

L’ensemble du spectre des techniques d’esthétique dentaire et de la chirurgie dentaire, dans toutes ses composantes est à disposition pour faire face à toutes les combinaisons de traitements et à tous les protocoles qui s’inscrivent dans la médecine dentaire moderne et globale. Ces techniques sont par exemple chirurgicales complexes : L’implantologie, la reconstruction des bases osseuses maxillaires délabrées suite à des extractions ou des infections, la parodontologie qui s’occupe des gencives malades, etc.

Mais aussi toutes les techniques de prothèses esthetiques céramiques comme les facettes, les couronnes, les bridges et tous les types de prothèses implantaires qui seront proposées comme outils thérapeutiques modernes pour la reconstruction de l’harmonie esthétique et fonctionnelle du sourire et du visage.

 

2 – Les moyens des spécialités médicales en particulier en esthétique et en anesthésie.

Les soins dentaires sans douleur nécessitent aussi des protocoles modernes de sédation empruntés au domaine médical et adaptés aux besoins de nos plans de traitements dentaires, comme l’anesthésie générale ou la sédation par diazanalgésie.

 

3 – Les moyens de financement des soins dentaires

L’enveloppe globale financière qui limite le cout global du traitement du patient devra être définie par celui-ci au cours des première rencontres afin que l’équipe soignante réalise un plan de traitement global qui s’inscrive dans ce budget. Il est évident qu’entre un traitement « idéal » et une réalité économique la recherche éventuelle d’un compromis doit être clairement envisagée. Des plans de traitement chiffrés seront proposés au patient et les avantages et inconvénients de chacun lui seront expliqués. A la fin de sa réflexion la meilleur des solutions possibles sera exécuté.

 

1 – Les moyens de la dentisterie esthétique: Refaire son sourire et refaire ses dents à Genève et à Paris 16 pour un sourire esthétique.

technologies-dentaires

La maîtrise de toutes les différentes techniques suite à la consultation du sourire et du visage pour l’esthétique dentaire : La pose d’implants dentaires, les greffes osseuses pré-implantaires, le comblement de sinus et les prothèses cosmétiques.

Refaire ses dents et son sourire à Genève et à Paris 16:

La maîtrise de toutes les différentes techniques d’esthétiques dentaire, d’implantologie et de greffes osseuse pré implantaires permet de se refaire les dents en remplaçant les dents manquantes ou usées. Le but est de refaire son sourire et de remodeler l’esthétique de son visage en palliant à des prothèses dentaires ou des dents naturellement peu esthétiques ou délabrées et ainsi de retrouver un sourire radieux et sain.

Le concept de l’odontologie conventionelle élargie aux techniques chirurgicales et esthétiques :

  • Refaire les dents en remplaçant les dents manquantes ou usées, sans douleur et sans peur du dentiste grâce aux technique de sédation consciente ou semi-consciente ou l’anesthésie générale.
  • Palier à des prothèses dentaires ou des dents naturellement peu esthétiques et ainsi de retrouver un sourire radieux et sain avec la cosmétique dentaire comme les prothèses céramiques et les facettes céramiques grâce aux techniques de numérisation 3D des céramiques dentaires.

Le concept de dentisterie esthétique élargie aux techniques de chirurgie plastique et de médecine esthétique permet de refaire sa dentition et restructurer son visage. Ce concept appelé aussi « traitements globaux », implique la nécessité de manipuler toutes les techniques de soins dentaires, sans douleur et sans peur du dentiste, suivantes :

  • La pose de couronnes céramiques, de facettes céramiques, d’inlay ou onlay céramiques, les techniques de blanchiment
  • La pose d’implants dentaires optimisée par les techniques informatiques de pointe faisant intervenir l’imagerie scanner 3D, les logiciels de planification chirurgicale, les guides chirurgicaux issus des planifications et même la navigation chirurgicale et l’assistance opératoire et la robotique
  • Les greffes osseuses et la reconstruction des bases osseuses maxillaires
  • Les greffes muco-gingivales pour les manquements de gencives et la dénudation des racines dentaires
  • Les traitement des maladies parodontales appelées trivialement le « déchaussement des dents ».

Toutes ces techniques et leurs différentes combinaisons font l’objet de protocoles sûrs et désormais parfaitement maîtrisés.

Il est indispensable de pouvoir les utiliser à volonté afin de les intégrer à la demande dans les plans de traitement de façon simple et fluide :

Le docteur Jérôme Weinman, chirurgien dentiste pratique dans son cabinet à Genève et à Paris (16ème arrondissement) et l’ensemble de ces disciplines. Il est conscient d’entretenir constamment une formation pluri-disciplinaire qui lui permet de mettre en oeuvre ces traitements globaux.

 

2 – Les moyens de la médecine esthétique et anesthésique: La sédation consciente, semi-consciente ou l’anesthésie générale pour refaire ses dents et son sourire à Paris et à Genève.

moyensmedicaux

Les moyens médicaux de sédation des patients permet les soins dentaires, sans peur du dentiste et sans douleur, adaptés à l’esthétique dentaire : La pose d’implants dentaires, les greffes osseuses pré-implantaires, le comblement de sinus et les prothèses cosmétiques, à Paris et à Genève

Refaire ses dents et son sourire à Genève et à Paris 16:

Suite à la consultation du sourire, il est fréquent que des plans de traitement, permettant de refaire son sourire, soient des programmes longs et importants.

Donc ces traitements sont souvent chronophages et générateurs de stress. Dans certain cas, la peur du dentiste empêche certains patients de se faire soigner et cela particulièrement chez les phobiques du dentiste :

– Il est fréquent que ces plans de traitement, permettant de refaire sa dentition, soient des programmes longs, lourds à supporter et impossibles à gérer pour des patient phobiques du dentiste ou ayant des nausées lors des soins dentaires.

– Ces traitements sont souvent chronophages et générateurs de stress et incompatibles avec la vie hyper active de personnes ayant de grosses responsabilités professionnelles.

– Un autre problème est l’éloignement géographique des patients avec les centres de soins dentaires d’excellence dont l’équipement technique, extrêmement onéreux, ne peux se justifier en matière d’investissement que lorsque le volume d’activité généré par l’attraction du pôle d’excellence est suffisante.

La solution est, dans la plupart des cas, la sédation semi-consciente par diazanalgésie : Elle permet de compacter les soins et rendre le temps global de traitement plus court. Les trains à grande vitesse et l’avion ainsi que les autoroutes font le reste et permettent aux patients de province ou d’étranger de se faire soigner soit avec des séances d’une demi journée récurrentes sur plusieurs semaines, soit carrément de rester plusieurs jours d’affilée sur place et se faire ainsi soigner la quasi totalité de leur bouche dans un temps très court, même si les séances ont été de plusieurs heures tous les jours.

Les soins dentaires sans peur et sans douleur, la gestion du stress et du temps perdu à se faire soigner justifient d’avoir emprunté à nos confrères chirurgiens plasticiens, avec l’aide des médecins anesthésistes réanimateurs, les moyens médicaux de sédation des patients pour permettre plus de confort et de compacter les soins afin d’en raccourcir la durée globale.

Notre souci constant est d’apporter le maximum de confort et surtout de sécurité aux patients.

Les moyens médicaux sont essentiellement empruntés à nos confrères chirurgiens plasticiens ou médecins esthétiques en terme de sédation par diazanalgésie ou anesthésie générale. Ils se justifient par un souci constant d’apporter le maximum de confort et surtout de sécurité aux patients.

Nous devons tenir compte des exigences légitimes de confort et de sécurité des patients par la maîtrise de leur douleur, de leur stress, des durées de traitement et par la parfaite sécurisation de leur état de santé ainsi que de l’environnement thérapeutique. Une attention toute particulière est donnée aux patients phobiques du dentiste pour des soins sans douleur et sans peur du dentiste.

Nous avons éprouvé la nécessité d’emprunter et d’adapter les protocoles de sédation et de sécurité qu’utilisent systématiquement les chirurgiens plasticiens, à nos pratiques dentaires afin de faire retrouver leur zenitude aux patients devant l’obstacle de la réalisation du plan de traitement qu’ils ont choisi.

Le Dr Jérôme Weinman et son équipe ont mis en place un service “Sédation & One Shot Concept ©” grâce à toute une panoplie de sédation. Au cabinet dentaire ou au sein des plateaux techniques externalisés, des cliniques chirurgicales parisiennes ou suisses et grâce aux compétences des médecins anesthésistes réanimateurs ainsi que des infirmières de bloc opératoires, des séances peuvent être organisées sous protoxyde d’azote, sous sédation, sous diazanalgésie et même sous anesthésie générale.

La sédation au cabinet dentaire ou au sein des plateaux techniques externalisés a comme intérêt une déconnexion totale du patient de la réalité opératoire pour permettre des soins dentaire sans peur, sans douleur et sans perception du temps qui passe.

Cela se traduit par une absence de sensation douloureuse bien sûr, mais aussi du bruit, du temps qui passe, et de tous les stress générés par la réalisation tant des soins dentaires que des interventions plus lourdes comme des chirurgies implantaires ou des greffes osseuses ou gingivales.

Ces techniques permettent à des patients stressés, anxieux ou tout simplement pressés par leur travail ou leur localisation géographique, de pouvoir se faire refaire les dents grâce à un plan de traitement, même très lourd, dans des conditions de durée, de confort et de sécurité optimum.

 

Exemple de traitement et soins dentaires sans douleur :

Prothèses cosmétiques même pour des phobiques du dentiste ; facettes céramiques même pour des stomatophobiques ; pose d’implants dentaires même pour des patients nauséeux ; greffes osseuses de reconstruction des maxillaires sous sédation consciente ; greffes de gencives ; comblement de sinus sous anesthésie générale ; prothèses sur implants sont des traitements, ainsi que toute leurs variantes, disponibles au cabinet du docteur Jérôme Weinman à Paris et au cabinet Jérôme Weinman à Genève.

Le protocole appelé “Sédation & One Shot Concept ©” permet de se refaire faire les dents en compactant les séances afin d’en limiter le nombre, ainsi que le stress, la douleur et même les temps de récupération post opératoire.

 

3 – Les moyens financiers des protocoles de soins dentaires: Comment financer les traitements dentaire et refaire son sourire à Genève et à Paris.

financiers

Les soins dentaires, sans peur du dentiste et sans douleur, adaptés à l’esthétique dentaire comme la pose d’implants dentaires, les greffes osseuses pré-implantaires, le comblement de sinus et les prothèses cosmétiques, à Paris et à Genève sont des opérations coûteuses.

 

Refaire ses dents et son sourire à Genève et à Paris 16

Les moyens financiers sont le « nerf de la guerre » dit-on. Or le coût des traitements est lourd à absorber par les budgets des familles. Il est donc nécessaire d’aider le patient à optimiser ses dépenses. La difficulté pour le patient de cerner le budget indispensable pour se faire refaire les dents résulte de deux difficultés :

  • Sa capacité relative à visualiser ses problèmes dentaire au sens strict et les besoins technologiques à mettre en oeuvre pour les résoudre.
  • Sa difficulté à cerner le coût final à sa charge qui résulte d’un ensemble d’actes (la plupart du temps non remboursés par les assurances obligatoires ou les complémentaires santé) et des protocoles qui s’étalent souvent sur plusieurs semaines voir plusieurs mois ou même années.

Le premier facteur qui limite la capacité de choix du patient entre les différentes solutions thérapeutiques est la compréhension du diagnostic initial comme par exemple pour la pose d’implants dentaires, les greffes osseuses préimplantaires, les comblements de sinus et l’esthétique dentaire.

Il est donc impératif d’optimiser sa capacité à visualiser ses problèmes et aussi les solutions qui lui sont proposées pour les résoudre.

Le Dr Jérôme Weinman a opté pour la preuve par l’image comme solution indubitable qui permettra au patient une parfaite compréhension des ses pathologies et donc des traitements possibles.

En effet, quiconque s’est retrouvé un jour à regarder ses dents dans un miroir dans un cabinet dentaire sait qu’il est impossible de discerner convenablement quoique ce soit. C’est pourquoi, au moment des séances de consultation et de diagnostique, des séries de clichés photographiques des dents cariées et des gencives abimées peuvent être effectuées à l’aide de caméra intra-buccale miniaturisée.

Ces photos numériques seront immédiatement projetées sur un grand écran, face au fauteuil devant le patient, qui pourra alors parfaitement identifier les lésions carieuses minuscules de ses dents postérieures, par exemple, et de ses gencives rétractées désormais visibles à l’œil nu car magnifiées plusieurs dizaines de fois.

Dans le même esprit, les radiographies numériques intra buccales en 2D et les images scanner Cone Beam en 3D  sont commentées en direct sur grand écran de façon à permettre une compréhension indubitable du diagnostic.

Des photos “avant et après” de traitements similaires aux problèmes identifiés du patient sont immédiatement soumises à son appréciation afin qu’il puisse avoir une opinion sur les différents types de traitements proposés et faire un choix éclairé.

Des exemples iconographiés de résultats de traitement d’autres patients pour des cas similaires au sien peuvent être présentés sur grand écran et beaucoup d’exemple figure déjà sur ce site et illustre des cas clinique typique: Voir le chapitre « cas clinique » http://www.jeromeweinman.ch/temoignages-cas-cliniques/esthetique-dentaire-sourire-visage-implant-dentaire-greffes-osseuses-sans-douleur-paris-16-geneve/

A aucun moment le patient ne doit avoir de doute quant à l’opportunité d’intervenir sur ses dents.

“La confiance n’exclue pas le contrôle”dit-on.

C’est pourquoi à chaque fois qu’un problème nouveau est diagnostiqué pendant le traitement et qui aurait échappé à l’analyse initiale, le patient est consulté et son consentement sollicité de nouveau pour la suite modifié des oins en fonction de la nouvelles situation.

Un système d’imagerie numérique intra buccale en temps réel retransmis sur écran devant le patient pendant les soins l’aide à fournir un consentement éclairé s’il est conscient ou des vidéos ou des photos seront prises au cours de l’intervention s’il est sous sédation semi- consciente.

Le second facteur limitant la capacité de décision du patient à se faire refaire les dents est sa difficulté à cerner le coût final à sa charge des actes éligibles ou non à un remboursement par son assurance santé.

Pour refaire sa denture et son sourire, différents plans de traitements sont souvent possibles, avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients et des coûts à charge différents en fonction des prises en charge ou des non prises en charge des coûts des soins par les différentes assurances obligatoires ou privées de santé. Afin de pouvoir refaire ses dents, selon ses désirs, le patient devra arbitrer entre ces différentes solutions et le coût final à sa charge.

Or ce coût dépend in fine de la possibilité de remboursement de la sécurité sociale mais aussi des assurances personnelles du patient.

Donc, nonobstant notre obligation légale en tant que chirurgien dentiste de fournir un plan de traitement chiffré au patient (devis), l’équipe soignante est soucieuse de respecter une éthique de transparence absolue dans le calcul des honoraires.

Ceci permet de remettre au patient un plan de traitement chiffré qui correspond au norme de la SSO. Pour autant, les remboursements des assurances obligatoires ou privées et donc les dépenses restant à la charge du patient ne peuvent être calculées. Le coût final du traitement à charge du patient est celui des honoraires fixés et le calcul des remboursements éventuels sous sa responsabilité.

En aucun cas, le reglement total des honoraires du doc Jérôme Weinman ou de ses collaborateurs n’est assujetti à une quelconque notion de remboursement de quelque nature que ce soit. Le remboursement éventuel ne concernent que le patient et en aucun cas le docteur Jérôme Weinman, car, comme son nom l’indique, il doit faire suite au bon règlement de l’intégralité des honoraires inscrit sur le plan de traitement/devis.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone