135
PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Le 1er niveau de sédation dentaire consciente: Le comprimé relaxant de benzodiazepine

Les soins dentaires sans douleur sous sédation dentaire grâce aux comprimés contre l’angoisse: Les anxiolytiques.

banner-13-lw

Refaire ses dents et son sourire à Paris et à Genève sous sédation consciente : Le docteur Jérôme Weinman chirurgien dentiste à Paris et médecin dentiste à Genève à structuré ses plateaux techniques, dans ses cabinets parisiens ou genevois, de façon à pratiquer des soins dentaires sans douleur et sans peur grâce à la sédation consciente ou semi consciente ou même inconsciente.

A Genève en Suisse et à Paris en France, des patients ayant soit peur du dentiste (dentophobie, stomatophobie) soit simplement désireux de confort et de rapidité lors de leurs traitement dentaires, peuvent être soignés sans peur et sans douleurs grâce à l’utilisation de différentes techniques de sédation.

 

Vous pouvez consulter le site internet spécifique : www.peurdudentiste.com ou www.peurdudentiste.ch qui traite de la peur panique du dentiste.

Un centre de traitement dentaire sans douleur à Paris et des soins dentaires sans douleur en Suisse a été ouvert à Genève.

 

La prise de comprimés contre l’angoisse (anxiolytiques) avant des soins au cabinet dentaire permet une relaxation des patients qui ont une légère peur des soins dentaires.

 

Avantage : C’est le premier niveau de sédation par un apaisement léger juste avant ou la veille de l’intervention.

Ce protocole de sédation est très adapté pour des soins pratiqués sur des patients qui ne sont pas phobiques du dentiste mais qui ont une légère appréhension et souhaitent être décontractés juste avant l’intervention.
Cette méthode est également indiquée pour désangoisser les patients la veille d’une séance de petite chirurgie pouvant être stressante même pour les patients les plus « zen ».

Inconvénient : La prise de comprimé de peut pas garantir un niveau de sédation suffisant pour des patients très anxieux ou phobiques du dentiste.
Ce protocole de sédation n’est pas adaptable au cours de  l’intervention.

 

La sédation : définition générale

La sédation (du latin : sedatio) est un apaisement au moyen d’un sédatif.

La sédation consciente suppose que le patient garde sa conscience tout au long de l’intervention, malgré les sédatifs administrés.
Ce type de sédation est parfaitement adapté aux actes de chirurgie dentaire qu’ils soient des soins dentaires, de la prothèse dentaire, de la chirurgie orale, parondotale, implantaire et même maxillo-faciale.

La possibilité de répéter fréquemment ce type de sédation est particulièrement utile pour soigner des patients en rupture de traitement parce qu’ils souffrent de phobie du dentiste ou de peur du dentiste.

L’indication de ces protocoles de sédation dentaire réalisés avec la collaboration d’un médecin anesthésite-réanimateur est très adaptée car beaucoup moins risquée que toutes les autres techniques, en particulier l’utilisation répétée de l’anesthésie générale qui fait prendre au patient un risque non négligeable.

La sédation n’a pas de vocation anesthésique : l’anesthésie est obtenue avec l’injection des anesthésiques locaux.

Un acte de chirurgie orale ou de soin dentaire est impossible avec une sédation consciente seule, sans anesthésie locale.

 

L’intérêt de la sédation dentaire

La sédation consciente en cabinet dentaire est une aide qui peut se révéler précieuse pour le Chirurgien Dentiste car elle permet de traiter plus confortablement les patients angoissés.

C’est aussi un accompagnement fort apprécié au cours des interventions de chirurgie orale. La sédation consciente procure une analgésie supplémentaire.

La Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR) a défini, en 2000, la sédation comme étant l’utilisation de moyens médicamenteux ou non, destinée à assurer le confort physique et psychique du patient, et à faciliter les techniques de soins.

 

La sédation légère ou consciente par voie orale

Il y a différents outils qui permettent de réaliser une sédation consciente, de la plus simple à la plus sophistiquée : Les techniques de sédation orale sont les plus simples et peuvent être pratiquées par tous les chirurgiens dentistes.

La sédation dentaire orale au cabinet dentaire : Il s’agit de l’absorption par voie orale de sédatifs ou d’anxiolytiques de la famille des Benzodiazépines type Atarax ou Xanax, environ 1 heure avant l’intervention.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone