106
PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Comment inverser le processus de vieillissement du sourire et du visage?

Le rôle du chirurgien dentiste esthético-conscient en marge des médecins et chirurgiens esthétiques dans le rajeunissement du visage.moniqueap

« Comme un architecte qui restaure une construction complexe à partir des plans originaux, le but du dentiste esthético-conscient est de redécouvrir l’anatomie perdue des dents et des mâchoires pour reconstruire les arcades dentaires telles qu’elles devraient être sans les ravages du temps. »

Docteur Jérôme Weinman chirurgien-dentiste à Paris et à Geneve

Refaire ses dents et son sourire à Paris et à Genève : 

Le docteur Jérôme Weinman chirurgien dentiste à Paris et médecin dentiste à Genève explique que ce travail permet de retrouver la physiologie de la mastication et l’harmonie du sourire perdue grâce à des traitements prothétiques et chirurgicaux qui corrigent le rapprochement des mâchoires et donc participe au rajeunissement du visage.

Ces traitements sont par essence globaux et font intervenir tous les aspects de la chirurgie dentaire ou de la médecine dentaire comme la pose de facettes céramiques, de couronnes et les bridges céramiques. Mais aussi la pose d’implants dentaires, les greffes osseuses pré-implantaires et les comblements de sinus:

– Des couronnes céramiques cosmétiques et/ou des facettes céramiques dentaires et/ou des inlay-onlay sont les outils prothétiques esthétiques de prédilection.

– Des greffes osseuses après des extractions dentaires ainsi que la pose d’implants dentaires sont les outils chirurgicaux nécessaire si des dents ont été perdues ou que des extraction ont dû être programmées. Ces préparations et reconstructions des maxillaires sont les préalables nécessaires aux poses d’implants dentaires dans de bonnes conditions.

 

En restructurant les arcades dentaires, on restaure du même coup la dimension verticale du visage et donc le volume du massif osseux facial.

 

L’harmonie et la beauté du visage sont retrouvées. Le visage sera illuminé par un beau sourire.

La galerie de photographies suivantes synthétise les résultats avant et après traitement par des prothèses cosmétiques d’une patiente et démontre le rôle du chirurgien dentiste esthético-conscient dans le processus de rajeunissement du visage.

Ce cas clinique à servi d’illustration lors d’une conférence donnée par le Docteur Jérôme Weinman lors de l’International Congress in Aesthetic, Anti-Aging Medecine &Medical Spa ICAAM & Medispa DUBAI (UAE) en 2008 Euromedicom.pdf: « Rôle du chirurgien dentiste dans le protocole de rajeunissement du visage et implications dans l’analyse initiale du visage par le chirurgien esthétique ».

Cette conference est axée sur la dentisterie esthétique et l’anti-âge à Dubaï.

 

Dans cette présentation de ce cas clinique, le docteur Jérôme Weinman chirurgien dentiste à Paris et Médecin dentiste à Genève a soigné cette patiente en réalisant deux bridges céramiques cosmétiques. Il est a souligner qu’il n’y a aucune participation de protocoles chirurgicaux ou médicaux esthétiques comme un lifting de la face ou même des injections d’acide hyaluronique ou d’acide botulique (Botox).

Seule la restructuration de la dimension verticale et de l’occlusion par la pose de deux bridges céramiques sur les deux mâchoires à permis de retrouver l’harmonie des structures squelettiques du bas de la face et donc du sourire et de l’expression rajeunie du visage. 

 

Le protocole de reconstruction de la denture est détaille dans le chapitre consacré au cas clinique de Corinne:

Cliquez ici pour voir la démonstration du protocole clinique du cas de restructuration du visage ou anti-aging du sourire et du visage.

 

La correction de la dimension verticale par des prothèses dentaires cosmétiques (bridges) céramiques pour la restauration de l’harmonie de la denture du sourire et du visage.

 

La restructuration de la dimension verticale:

C’est à dire la correction de la hauteur de la partie inférieure du squelette de la face conduit à la correction de la dysharmonie du volume du massif osseux facial et restaure non seulement les arcades dentaires (la denture) mais aussi par corollaire évidente l’harmonie du sourire et du visage. En conséquence, l’impression de vieillissement prématurée s’efface pour redonner à la patiente la vrai expression de son visage, non altérée par des délabrements dentaires.

Libre à elle ensuite, si elle le souhaite, de parfaire ce résultat avec des l’apport des techniques d’anti-aging des médecins et chirurgiens esthétiques par des injections d’acide hyaluronique ou des lipostructures associées ou non à des lifting de la face.

Une fois la composante squelettique du massif facial restructurée alors et alors seulement, les médecins et chirurgiens esthétiques peuvent intervenir sur les tissus mous. Inverser le timing de ces protocoles serait à mon sens une faute importante dans la plupart des cas car l’analyse initiale du médecin ou chirurgien esthétique serait faussée par l’absence de prise en compte des délabrements dentaires induisant une déstructuration supplémentaire des tissus mous de la face du fait que leur support osseux se soit déformé.

En fait tout se passe comme si par exemple, une tenture (les tissus mous de la face: peau, lèvres) était distendue ou déformée parce que le support mural (le mur osseux du squelette de la face sur lequel les muscles et la peau s’insèrent) était lui même déformé.

La conséquence est évidente:

C’est seulement après avoir refait la parfaite surface et volume du mur que la tenture peut être positionnée correctement. Si et seulement si, après que le mur soit « refait » des défauts de cette tenture persistent (comme des bajoues ou des ptôses du visage ou du cou) alors c’est qu’il faut aussi agir à ce niveau. C’est à dire dans notre exemple au niveau des tissus mous comme le conjonctif et l’épiderme (peau) du visage grâce aux techniques d’injection de « filler » (par exemple) effectuées par des dentistes esthéticiens au niveau de la région péri buccale ou par des médecins ou des  chirurgien esthétiques pour le reste du visage.

 

Vue de face AVANT la pose de prothèses

On note la perte de l’ovale du visage (ovale shape) visualisée par la ligne rouge, les sillons nasio-géniens sont marqués (Naso labial fold), les lèvres sont écrasées l’une contre l’autre dans une expression triste avec des rides d’amertumes marquées, des bajoues se sont formées dans un affaissement général de l’expression du visage.

 

Vue de face APRES la pose de prothèses

On note la récupération de l’ovale du visage (ovale shape) visualisée par la ligne jaune vs la ligne rougeles sillons nasio-géniens sont moins marqués (Naso labial fold), les lèvres libérées ont retrouvées leur expression normales et les rides d’amertumes ont presque disparues, les bajoues ont quasiment disparues avec la restructuration de l’affaissement général.

L’expression du visage est un rajeunissement sans l’apport de techniques autres que dentaires de restructuration de la dimension verticale d’occlusion (DVO).

 

 

Vue de Profil AVANT la pose de prothèses

On note que l’angle goniaque semble plus ouvert (angle arrière  formé par la réunion de la branche horizontale et verticale de la mâchoire inférieure), la partie basse et horizontale de la mâchoire inférieure (visualisée par la ligne rouge pointillées) de même que le menton (chin) part en haut et en avant pour donner une expression de prognathie à la patiente (alors qu’elle n’est pas naturellement en Classe III d’Angle)les sillons nasio-géniens sont marqués (Naso labial fold) et des bajoues (cheek) se sont formées dans un affaissement général de l’expression du visage, les lèvres sont écrasées l’une contre l’autre dans une expression triste avec des rides d’amertumes marquées.

 

 

Vue de Profil APRES la pose de prothèses

On note que l’angle goniaque semble s’être refermé redonnant une expression plus « carré au visage, la partie basse et horizontale de la mâchoire inférieure de même que le menton sont repartis plus bas et plus en arrière (ce mouvement est visualisée par la ligne rouge pointillées vs la ligne jaune) (chin) pour effacer l’expression de prognathieles sillons nasio-géniens sont moins marqués (Naso labial fold) et les bajoues ont quasiment disparues avec la restructuration de l’affaissement général, les lèvres libérées ont retrouvées leur expression normales et les rides d’amertumes ont presque disparues.

 

 

L’harmonie du visage

L’harmonie du visage doit être le principe guide dans la recherche de l’anatomie et de la physiologie perdue au cours du temps

Le philosophe Nietzsche a dit : « Deviens ce que tu es !»

Dans notre société de l’image, du paraître et de la beauté, il est fondamental que « nous ressemblions ce que nous sommes » pour que l’harmonie entre le corps et l’esprit puisse exister. Une personne dont l’image corporelle est anormalement dégradée ne peut être en harmonie avec son environnement social et donc avec elle-même. De plus, dans la compétition de la vie à tous les niveaux – privé comme professionnel – la perte de chance peut être source de drame. Retrouver l’image qui correspond à son esprit et donc à ce que l’on veut paraître aux yeux du monde, c’est retrouver sa dignité perdue.

Le visage est le siège de l’expression de l’esprit. Recouvrer son visage, c’est recouvrer l’expression de son esprit, de ses sentiments, de sa sociabilité et donc pouvoir affirmer sa personnalité sociale, sa séduction, son intelligence sans gêne ou honte de se montrer aux autres.

 

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone