6402

Cas de restructuration de l’esthétique dentaire

Cas de restructuration de l’esthétique dentaire, du sourire, du visage et de l’esprit chez une sympathique “quadra” grâce à des couronnes céramiques cosmétiques

Le cas d’Isabelle

Cas de restructuration de l’esthétique dentaire par des prothèses cosmétiques sans apport chirurgical suite à un vieillissement précoce du sourire et du visage. Le décalage entre l’esthétique du visage et l’âge perçu de la patiente est très mortifère pour son bien être. Son visage sera rajeuni pour mieux coller avec son jeune esprit.

La patiente entre 45 et 50 ans présentait une double souffrance. D’une part des dents mal soignées, cariées et inesthétiques et donc un besoin impérieux d’avoir des dents saines. D’autre part une dysharmonie entre son caractère jeune, vivant et plein d’humour et un aspect prématurément vieillissant et triste de son visage et de son sourire. Le plan de traitement a donc été conçu en fonction de la double stratégie suivante : L’assainissement de toutes les dents malades ou présentant des traitements anciens par des prothèses en céramiques suffisamment esthétiques pour sculpter le sourire et le festonnage gingival. Soit toute l’arcade supérieure et les secteurs postérieurs gauche et droit de l’arcade inférieure.

La restructuration du visage par un protocole anti-âge consistant d’une part à augmenter l’écartement entre les deux arcades dentaires et donc allonger et retendre le bas du visage, et d’autre part grâce à un traitement orthodontique réalisé sur l’arcade inférieure pour propulser en avant les dents du bas afin de pousser la lèvre inférieure et l’ourler vers l’avant. A noter qu’un implant dentaire a été posé et un blanchiment des dents naturelles inférieures et antérieures intactes a été réalisé.

Situation initiale

 

  • 1. Patiente de face avant traitement : le visage est creusé et le sourire tombant avec une légère ptôse du bas des joues.
  • 2. De face avant traitement : le sourire est très effacé et les dents presque inapparentes.
  • 3. Le sourire est destructuré, les dents du haut masquées de moitié par la lèvre supérieure et les dents du bas invisibles.
  • 4. Les mâchoires sont trop encastrées l’une dans l’autre ; ce rapprochement des mâchoires implique le tassement du bas du visage.
  • 5. Les dents naturelles sont mal positionnées, cariées et inesthétiques.
  • 6. Les couronnes métalliques et céramiques de conception ancienne.
  • 7. Des reprises de caries apparaissent sous les amalgames de mauvaise qualité.
  • 8. Des prothèses provisoires en résine ont été sculptées sur les dents dans l’esprit de cette stratégie.
  • 9. Un traitement orthodontique de réalignement de l’arcade inférieure a été décidé impliquant deux extractions.

Après protocole clinique

 

  • 10. Sourire après
  • 11. Sourire après
  • 12. Des dents presque totalement visibles, d’apparence claire et saine, participent à l’illumination du visage et de l’expression.
  • 13. Le visage irrradie de nouveau une expression de vie et d’énergie intérieure.
  • 14. Le soulagement de retrouver l’harmonie entre l’image de vitalité que l’on a de soi-même et l’image réelle que l’on projette transparaît dans l’expression du visage.
  • 15. Le temps, qui imprime au corps des souffrances et des vieillisements prématurés est une maladie qui se soigne.
N'hésitez pas à partager cette page avec votre entourage
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email